NTIC

Economie numérique : la détermination de Huawei pour l’émergence au Cameroun

A travers sa présence active à la première édition du ‘’Central Africa digital fair » (Cadif), du 22 au 24 février 2023 au Palais des Congrès de Yaoundé, la capitale camerounaise, l’équipementier chinois en télécommunication fait montre d’une coopération infaillible.

Trois jours : un temps suffisant pour tenir en haleine, dans le chef-lieu de la région du Centre-Cameroun, des entrepreneurs numériques, universitaires, experts du digital, responsables des structures financières, leaders d’organisations communautaires, nationales et internationales. Cette conjugaison des réflexions au palais des congrès de Yaoundé du 22 au 24 février 2023, a justement permis de trouver des stratégies à mettre en œuvre, pour booster l’économie numérique au pays et en Afrique centrale.

« Nous saluons l’organisation de ce Salon, qui permet de mettre les acteurs de l’économie numérique au cœur de l’action, afin de porter la vision d’un Cameroun émergent à l’horizon 2035 », a lancé Edmonde Djiokeng Teboh, directeur des relations publiques et Channel au sein de Huawei pour la zone Cemac, présente aux travaux.

Absence impensable

L’entreprise chinoise, dont la présence auprès du Gouvernement camerounais est assez remarquable, n’a d’ailleurs pas manqué de relever son importance à prendre part à cet événement. Pour Huawei, il est hors de question d’être absent à une telle rencontre. Ce d’autant plus que la digitalisation au Cameroun doit aussi son existence à cette institution de télécommunication chinoise.

Chose que semble soutenir le Gouvernement du pays de S.E Paul Biya. A en croire Mohamadou Saoudi, Secrétaire général du ministère des Postes et Télécommunications, « Huawei est un partenaire stratégique, un partenaire technique pour la plupart des opérateurs au Cameroun ». Le fait que cette société livre des équipements au pays, lui (Huawei) donne un « rôle fondamental ».

Echanges houleux

Ainsi, huit panel ont meublé cette première édition du ‘’Central Africa digital fair » (Cadif). Les communications ont entre autres porté sur le partenariat public-privé pour la mise en œuvre et la gestion des infrastructures numériques, les supports des technologies nouvelles mais également les enjeux de la cryptomonaie au Cameroun et en Afrique centrale.

Au vue de la densité mais aussi de la richesse des travaux et échanges, l’on peut croire que le développement est plus qu’en cours de téléchargement.

 

Arnaud Kevin Ngano

Afficher plus

5 commentaires

  1. Hey this is kind of of off topic but I was wanting to know if blogs use WYSIWYG editors or if you have to manually code with HTML. I’m starting a blog soon but have no coding expertise so I wanted to get advice from someone with experience. Any help would be greatly appreciated!
    betmgm sports betting ohio

  2. I was very pleased to uncover this great site. I need to to thank you for ones time for this fantastic read!! I definitely appreciated every bit of it and I have you bookmarked to look at new information on your blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité