BusinessÉconomie
A la Une

Chine-Afrique : création en cours d’un hub de coopération économique et commerciale approfondie

La coopération économique et commerciale entre la République populaire de Chine et l’Afrique est prometteuse. Elle s’innove et s’ambitionne à travers les solides plateformes d’échanges entre les deux partenaires. Des initiatives sont entreprises par les peuples africains et chinois pour tenir de façon optimale, ce pan initial de leur coopération, fut-il bâti dans les années 1950.

Le Conseil des Affaires d’État de Chine a récemment approuvé le plan global pour la construction de la deuxième zone pilote de coopération économique et commerciale approfondie entre la Chine et l’Afrique, dans la province du Hunan. Avec cette plateforme, la Chine et l’Afrique projette une coopération économique et commerciale de haute qualité. Le choix du Hunan est justifié par le fait que la province a réalisé dans ces derniers chiffres, des résultats significatifs pointés par une augmentation considérable des investissements, des échanges commerciaux et des opportunités de coopération locale.

Selon le Conseil des Affaires d’État, cette zone pilote va se concentrer sur six centres majeurs à savoir : le commerce de produits africains ; la coopération transfrontalière en commerce électronique ; la coopération financière ; la formation de la chaîne industrielle ; la logistique pour l’Afrique et la promotion des échanges économiques. La mise en œuvre de ce projet inclura la création de la zone pilote et de l’exposition économique sino-africaine. Elle contribuera à coup sûre à la reforme et à la connexion des régions intérieures du pays.

Shen Yumou, le directeur du Département du commerce du Hunan a indiqué que la zone pilote servira de canal pivot et de plateforme pour divers aspects de la coopération sino-africaine, contribuant à la recherche du bien commun et des intérêts partagés. Certains opérateurs économiques sino-africains voient en ce projet, un « cheval » économique et commercial entre les peuples chinois et africains.

Sandrine Namen

Afficher plus

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité